Secteur automobile : les consommateurs sensibles au prospectus

Secteur automobile : les consommateurs sensibles au prospectus

La croissance se confirme sur le marché de l’ automobile français, en témoigne le bilan 2014 soldé à fin septembre à +2%. Et le salon de l’auto en Octobre n’a fait qu’accroître cette bonne fin d’année du marché français. Mais qui sont ceux qui s’intéressent à l’automobile ? Quel est l’impact de l’imprimé publicitaire dans leur choix ? Éléments de réponse dans cet article.

Le prospectus renforce l’image de marque

Les consommateurs qui s’intéressent à l’ automobile ont majoritairement un profil masculin et mobile. Parmi eux, ils sont 66% à relever leur courrier, et plus de la moitié d’entre eux jugent les prospectus utiles pour leurs achats.

Pour plus de 48%, le prospectus donne une image positive des marques automobiles, et autant déclarent que ça les aide à prendre la bonne décision d’achat. A elles ensuite de prendre en compte leurs attentes : du plaisir et de l’émotion, et un bon rapport qualité-prix.

Le digital incontournable dans le processus d’achat

28 ans est l’âge moyen d’achat d’un véhicule neuf. L’enjeu pour les marques sur cette population de moins de 35 ans, jeune et mobile, est de ne pas passer à côté de la période ou la relation à la marque automobile se crée.

Baignés de culture digitale et en demande d’innovation, ceux qui s’intéressent à l’ automobile sont aussi très sensibles aux publicités par email (+8% que la moyenne) et aux sms (+12% que la moyenne). Ils sont également sur représentés parmi ceux qui se sont connectés sur le site de la marque (indice 124).

Enfin, 26% des intentionnistes auto sont de forts lecteurs de sms et email publicitaires. Il ne reste plus qu’a créer le bon message, leur proposer la bonne expérience, qui les valorise et les différencie de leur contemporains.

 

Pour en savoir plus, découvrez le cas client secteur auto et les résultats du post test !

Cas client Adrexo - Toyota

 

Sources : Iconics juin 2014 – OCS Posterscope 2014 – Balmétrie 2013 – SIMM 2013

Share

Laisser un commentaire