[LSA] « Le prix et la promotion continueront de driver la consommation » selon Adrexo

[LSA] « Le prix et la promotion continueront de driver la consommation » selon Adrexo

Au vue de la réforme du Code du commerce qui pourrait, demain, encadrer davantage les promotions, LSA a interrogé plusieurs experts du marketing pour comprendre les opportunités mais aussi les dangers de ce projet de loi. Sandrine Préfaut, co-présidente d’Adrexo, nous livre sa vision.

 

Les Etats Généraux de l’Alimentation qui se tenaient en décembre dernier avaient pour objectif d’interroger les pistes d’évolution de la relation commerciale entre distributeurs, industriels et fournisseurs. Plusieurs mesures devraient, selon les annonces du gouvernement, faire l’objet d’une réforme législative menée dans les prochains mois, au rang desquelles une stricte limitation des promotions à 34% de la valeur des produits et 25% des volumes vendus ; ainsi qu’un encadrement repensé de la revente à perte et donc du fameux SRP (seuil de revente à perte) majoré de 10% pour les distributeurs.

En tant qu’experts de l’imprimé et du courrier publicitaire, nous travaillons au quotidien avec les acteurs du circuit de distribution et sommes en contact direct avec les consommateurs. Nous avons donc choisi d’adresser, chez Adrexo, les problématiques qui touchent à la relation qui unit cet écosystème, pour être le plus au fait possible de l’évolution des tendances de consommation. A ce titre, nous sommes convaincus que pour que la réforme soit réellement pertinente et efficace, il convient de ne pas faire l’économie d’une réflexion nécessaire sur l’importance des promotions. [LIRE LA SUITE]

 

Article paru sur lsa-conso.fr.

Share

Laisser un commentaire