Foire aux vins : le marché du vin en France

Foire aux vins : le marché du vin en France

Créée en 1973, par l’enseigne E.Leclerc, la Foire aux vins est très populaire depuis sa création. Événement majeur de la rentrée pour le secteur de la grande distribution, elle est perçue comme un moment convivial et apprécié par les consommateurs. Selon les estimations, elle rapporterait 550 millions d’euros, soit 13% du total du rayon vins en GMS (Grandes et Moyennes surfaces). Mais qui sont vraiment les consommateurs de cette Foire aux vins ? Nous décrypterons ici leurs profils, leurs habitudes d’achat mais aussi les tendances de consommation afin d’anticiper au mieux l’événement prévue pour le mois de septembre.

La Foire aux vins, l’opportunité business de la rentrée

La Foire aux Vins répond à différents enjeux :

  • Elle sert dans un premier temps à séduire les jeunes adultes, souvent plus disposés à consommer de la bière. La bière étant une boisson vendue à l’unité et moins difficile à choisir que le vin.
  • La Foire aux vins permet également de donner de l’attractivité au rayon. En effet, le marché du vin doit faire face à quelques difficultés en grande distribution, notamment sur le segment du vin rouge (-4,6% en volume entre avril 2017 et avril 2018, selon Iri)
  • Enfin, elle permet d’anticiper le manque de volume. Après plusieurs intempéries survenues en 2017 (gels et grêles), la récolte a été réduite d’un quart, ce qui aura de lourdes conséquences sur l’édition 2019 de la Foire aux vins.

Portrait des consommateurs de vin en France

Selon le baromètre Sowine 2018, on distingue deux catégories de consommateurs :

  • Le grand consommateur qui consomme du vin une à plusieurs fois par semaine.
  • Le consommateur régulier qui consomme du vin quelques fois par mois.

Foire aux vins

 

Les habitudes de consommation des Français

Depuis quelques années, le mode de consommation évolue. Le nombre de personnes consommant du vin occasionnellement est en augmentation tout comme les non-consommateurs. De ce fait, la quantité de vin consommée en France baisse. En 20 ans la consommation de vin a chuté de 20%, soit une consommation annuelle de 51 litres contre 71 litres en 2000 (Organisation internationale du vin 2016).

Malgré tout, le vin reste toujours LA boisson alcoolisée la plus populaire en France, lorsque l’on se base sur la valeur des ventes. Ainsi, selon le Baromètre Sowine, en 2018, le vin arrive en première position des alcools préférés des Français (78%), suivi des bières (50%) et des cocktails (35%).

On constate l’émergence d’un nouveau phénomène : la montée en gamme de la consommation de vin. Les Français consomment moins mais mieux. Ainsi, en 2017, le budget annuel accordé aux achats de boissons alcoolisées s’élève à 325,3 . D’ailleurs, 46% des Français accordent un budget compris entre 5 et 10 pour une bouteille de vin (Baromètre Sowine, 2018).

Enfin, 90% des Français boivent du vin dans la sphère privée. Ils sont 85% à le faire pour accompagner un bon repas et 68% pour son côté convivial. Au restaurant, ils sont 54% à commander du vin à la bouteille et 66% choisissent le vin en se fiant à leurs connaissances ou à celles des autres convives. (Baromètre Sowine 2018).

51% des Français se procurent, en moyenne, une à deux bouteilles par achat et ils sont 49% à acheter du vin quelques fois par mois.

Pour 77% d’entre eux, l’achat de ces bouteilles se réalise en grande distribution. D’ailleurs, ils sont 83% à penser qu’il est important de se renseigner avant d’acheter une bouteille de vin.

Pour une majorité de consommateur, l’achat de vin n’est pas perçu comme anxiogène. Ils sont ainsi 61% à se sentir confiants au moment de l’achat (c’est-à-dire qu’ils ne sont ni hésitants, ni perdus en situation d’achat).

Le vin bio, le futur des Foires aux vins ? 

C’est incontestable, le marché bio a le vent en poule depuis quelques années. L’attrait pour les vins bio en est un bel exemple. Alors que la consommation de vin à tendance à baisser en France, celle du vin bio s’accroît.

Même si, pour le moment la part de marché du bio est faible (3,7%), la consommation de vins bio a plus que doublé en 5 ans, passant de 4,58 millions de caisses vendues en 2012 à 9,26 millions de caisses en 2017. D’ailleurs, les ventes devraient quasi doubler d’ici 2022. Ainsi, IWSR prévoit une hausse du bio avec près de 17,26 millions de caisses vendues d’ici 4 ans.

Foire aux vins

Le saviez vous : Selon l’IWSR, une bouteille de 75 cl de vin biologique est en moyenne 33% plus chère qu’une bouteille de vin traditionnel (6,14€ contre 4,62€).

 

Le vin est une réelle institution en France et fait partie intégrante du patrimoine français. La Foire aux vins d’automne commence généralement au début du mois de septembre. Supermarchés, hypermarchés ou sites spécialisés profitent de cet événement pour se démarquer et séduire les amateurs de vins à la recherche de bonnes affaires.

Vous souhaitez communiquer auprès de vos clients à l’occasion de la Foire aux Vins ? Vous êtes en quête d’idées créatives pour animer votre magasin lors de ce temps fort ?
RDV ici pour découvrir nos dispositifs de communication ciblées en boîte-à-lettres, nos solutions de communication digitale ou encore nos dispositifs événementiels in-store.

 

Share

Laisser un commentaire