Black Friday 2019 : opération commerciale ou rentable ?

Black Friday 2019 : opération commerciale ou rentable ?

Événement incontournable de cette fin d’année, le Black Friday a lieu le 4ème vendredi de novembre. Cette année, il fera son grand retour le 29 novembre. Entre promotions et rabais importants, cette opération marketing marque le coup d’envoi des achats pour les fêtes de fin d’année. Est-ce encore un événement rentable pour le Retail à l’ère des promotions permanentes ? Décryptage d’un moment qui semble être, encore cette année, attendu par les consommateurs et les enseignes.

Le Black Friday en 2018, c’était comment ?

L’année dernière, le Black Friday a été un exemple de réussite. D’après le Webloyalty Panel1, le 23 novembre dernier, le volume global des commandes en ligne a augmenté de 34% en France par rapport à 2017. Mieux encore, si l’on compare l’évolution des commandes depuis le premier Black Friday Français en 2014, on constate une progression de 347% !

Le M-commerce (commerce sur mobile) continue sa progression. Ainsi, près d’un tiers des transactions ont été réalisées depuis un smartphone lors du Black Friday 2018. Soit une augmentation de 4 points par rapport à 2017.

Les Pure Players ne sont pas les seuls à profiter de l’engouement des consommateurs pour cette journée de promotions. Les PME françaises ont vu, l’année dernière, leur chiffre d’affaires multiplié par 4, un record qui pourrait être battu cette année (source : Oxatis) !

D’après le Groupement d’intérêt économique des cartes bancaires, la seule journée du Black Friday a vu naître un record historique de transactions bancaires en 2018, avec 50 millions de paiements en une seule journée.  L’ensemble de l’opération représentait 1 milliard d’euros en France en 2018, du jamais vu !

Qu’en penses les consommateurs ?

Si le Black Friday est une véritable institution depuis plus de 50 ans Outre-Atlantique, en France, le phénomène est beaucoup plus récent. Néanmoins, le Black Friday fait aujourd’hui partie intégrante de la culture française et de plus en plus de consommateurs attendent impatiemment cet événement. D’après LSA, plus d’un tiers des Français ont l’intention de réaliser des achats durant le Black Friday.

Popularisé par les géants du web, le Black Friday attire chaque année de plus en plus d’acheteurs. En 2018, 91% des Français ont déjà entendu parler de l’événement contre 58% seulement en 2016. D’ailleurs, pour l’édition 2018, ils ont dépensé 5,7 milliards d’euros.

En 2018, près d’un tiers des Français considère que le Black Friday représente un bon moyen de faire des économies. D’ailleurs, l’étude réalisée par LSD pour Adrexo démontre qu’une forte proportion de Français déclare que les offres et coupons promotionnels leurs permettent d’améliorer leur pouvoir d’achat (63%), d’équilibrer leur budget (53%) et de réaliser des achats qu’ils ne pourraient se permettre autrement (52%).

Ils sont également à 30% à trouver que cet événement leur permet d’acheter en avance leurs cadeaux de Noël sans stress. (Etude OpinionWay-iloveretail.fr : les Français et le Black Friday, 2018)

D’après cette même étude, les Français ayant l’intention de réaliser des achats lors du Black Friday envisagent de dépenser 212 euros en moyenne. Si les femmes ont davantage l’intention d’acheter lors du Black Friday, elles prévoient en revanche de dépenser beaucoup moins que les hommes avec un budget moyen de 184 euros contre 250 euros.

Les personnes âgées de plus de 65 ans sont les moins nombreuses à prévoir des achats lors du Black Friday. Malgré tout, celles qui ont l’intention de le faire prévoient de dépenser en moyenne 260 euros contre 191 euros pour les personnes âgées de moins de 50 ans.

Et les prévisions pour cette année ?

D’après une étude réalisée par CRR Report, cette année, 5,9 milliards d’euros de dépenses sont prévues durant le week-end du Black Friday, dont 4,910 milliards d’euros en magasin.

black friday

Vous l’aurez compris, le Black Friday marque le début de la saison des ventes les plus fructueuses de l’année. Cet événement permet aux enseignes de doper leurs ventes, mais surtout d’écouler leurs stocks avant la mise en place du merchandising des fêtes de fin d’année. Grâce à une communication ciblée autour de cet événement, les enseignes ont ainsi toutes les cartes en main pour faire de cette opération un succès !

Share

Laisser un commentaire