Neuro-marketing : le prospectus dominerait toujours le numérique

Neuro-marketing : le prospectus dominerait toujours le numérique

logo_fashionmagEn analysant la charge cognitive, la motivation et l’attention visuelle du cerveau, une étude d’un nouveau genre vient souligner que les prospectus demeurent bien plus efficaces que les publicités numériques.

Menée par la Société Canadienne des Postes, l’étude montre ainsi que les prospectus nécessitent un effort cognitif 21 % inférieur à celui de ses équivalents numériques. Quant au taux de rappel non-assisté de la marque citée dans la publicité, il s’avère atteindre 75 % dans le cas d’une publicité papier, contre 44 % dans celui d’une annonce en ligne.

La motivation à agir, qui est née notamment du sentiment de manque provoqué par une publicité, est elle aussi 20 % supérieure dans le cas d’une publicité papier que dans celui d’une numérique.

Un article signé Matthieu Guinebault, à consulter dans son intégralité sur Fashionmag.com

Share

Un commentaire

  1. HEBERT - 12 novembre 2015 à 11h35 min

    En complément : le papier étant issu d’une ressource naturelle, renouvelable et recyclable, c’est un mode de communication efficace… et durable.
    Pensons à trier après lecture.

Laisser un commentaire